Les BTS GDEA à la découverte de l'Australie !!!

drapeau australie

Ce vendredi 30 octobre 2015, 9 jeunes de la classe des BTS Génie Des Equipements Agricoles sont partis de la MFR afin de rejoindre l'Australie

gif animé avion

 

Nous sommes partis à 4h30 ce vendredi  30 Octobre pour Paris à l'aéroport Roissy Charles De Gaules. Le trajet a duré 3h, nous avons décollé à 12h30 en direction de Hong Kong où nous sommes arrivés à 7h30 du matin.

Nous avons attendu notre prochain vol durant  14h dans un «Lounge» à l'aéroport où nous avons pu prendre une  douche ainsi que nous restaurer.  Nous en avons profité pour nous promener dans les galeries marchandes.

Australie 2015 01  Australie 2015 02

Nous avons décollé de Hong Kong le samedi 31 Octobre à 21h30 en direction de Cairns, ou nous avons atterris à 6h15 du matin sous une pluie tropicale. Notre guide Yann, nous attendait et nous a conduit à l'auberge de jeunesse dans le centre-ville de Cairns. Durant la journée, nous avons découvert la ville et nous nous sommes rafraichis dans un petit lagon.

Australie 2015 03

Le voyage fut long mais nous sommes contents d'être arrivés, la fatigue se fait sentir, une bonne nuit sera nécessaire pour nous adapter au changement horaire (+ 9H  par rapport à la France) et nous adapter au climat tropical (température 30 °C à un air 98 % d'humidité).

 

Lundi 2 novembre 2015:

Après notre premier petit déjeuner en Australie à 6h45 (heure locale), nous avons pris la route accompagnés de notre guide Yann aux alentours de 7h30. Lors du trajet pour se rendre à la  ''fruit forest farm '', une ferme qui produit une centaine de plantes et fruits tropicaux, nous avons croisé des wallabies sauvages (sorte de kangourous de petite taille). Arrivés à la ferme de Peter et Allison, nous avons dégusté un  jus de fruit fait maison à base de Guanabana ainsi que des fruits tropicaux. Nous avons démarré la visite de l'exploitation de 87ha à bord d'une remorque aménagée pour les visiteurs attelée derrière un tracteur. Nous avons découvert une vingtaine de fruits et de plantes tels que la papaye, la mangue, la pomme étoile, le fruit du jacquier, café, cacao,...

Australie 2015 04   Australie 2015 06

Nous avons même appris qu'un arbre produisait de l'huile qui permet de faire fonctionner les tracteurs !!!! Après cette visite, on a repris la route en direction d'une raffinerie. Sur le trajet nous nous sommes arrêtés sur une aire de pique-nique où nous avons déjeuné.

A la raffinerie, nous avons rejoint Sarah, notre guide pour cette visite. Elle nous a distribué un équipement de sécurité et nous a fait découvrir le cheminement de la canne à sucre de la plante récoltée au produit fini. Le débit de l'usine est de 700t de cannes à sucre par heure. Il faut savoir que le produit fini (sucre brut) représente 12.5% de la plante soit 1 tonne de sucre pour 8 tonnes de canne à sucre.

Australie 2015 07

Pour terminer la journée, nous sommes allés à la cascade de Joséphine où nous nous sommes rafraichis et nous sommes divertis grâce à un toboggan naturel.

Australie 2015 05

 

Mardi 3 novembre 2015:

Nous avons débuté la matinée par la visite d'une concession de tracteurs, outillages (Tronçonneuse, débroussailleuse) et de motoculture (tracteurs tondeuses, itrack). Alex, le responsable de l'entreprise, nous a expliqué l'historique, le fonctionnement, et la variété de ses produits proposés à sa clientèle. Cela nous a permis d'échanger et de comparer son matériel à celui que nous utilisons.

Australie 2015 08

La journée s'est poursuivie par la visite de la ferme de Peter qui porte le surnom de  « big foot » du fait de la taille de ses pieds, qu'il marche pieds nus au quotidien. Il nous a présenté ses tracteurs et véhicules de prestige (John Deere et Farmall, marque américaine). Le plus vieux tracteur datait de 1938. Ensuite nous sommes allés voir un chantier de ramassage de patates avec une arracheuse. Puis son site de chargement en camion. Peter a conclu cette visite par la présentation d'une partie de son bétail qui comporte 400 têtes.

Australie 2015 11  Australie 2015 09

Nous nous sommes restaurés dans une ferme comptant 500 vaches laitières avec un roto tandem 42 places,  produisant 15 à 20 L de lait / jour. Ils utilisent ce lait pour produire du fromage et du chocolat sur site, et restaurent leurs visiteurs.

Sur le chemin du retour, nous nous sommes arrêtés pour contempler un arbre étrangleur, appelé figuier rideau qui déploie ses racines le long du tronc de son hôte.

Australie 2015 10

 La journée s'est conclue au lac Barrine qui est le cratère d'un ancien volcan, où nous avons réalisé une randonnée de 5km autour de celui-ci.

 

Mercredi 4 novembre 2015:

Après 1h30 de route vers les hauts plateaux, pour cette nouvelle journée nous sommes arrivés chez un exploitant agricole qui nous a accueilli avec une collation très copieuse.il nous a expliqué qu'il a commencé par une seule culture, le maïs pour le bétail. Son exploitation représente au total 460 hectares. C'est un très grand passionné de la marque John Deere.

Depuis une dizaine d'années pour des raisons financières ils ont diversifié leur production et se sont lancés dans la patate douce, les pastèques et les avocats. Sur sa ferme,  Pompey n'est pas spécialement équipé par rapport à la surface totale de cultures car ses terres sont vallonnées et demandent plutôt du petit matériel. Il possède une charrue Kuhn avec des versoirs en téflon.

Pompey l'exploitant, possède une petite entreprise pour vendre ses patates douces. Tous ces produits sont triés, transformés en moins de 48 heures pour la consommation.

Australie 2015 14  Australie 2015 15  Australie 2015 13

Nous avons continué notre route vers une concession John Deere. Elle est composée d'un parc qui expose tous les matériels qu'ils ont à vendre et un hangar à matériel pour stocker. 10 employés dont 5 mécaniciens travaillent sur cette structure. Les matériels les plus vendus sont les outils pour le fourrage. Pour les tracteurs, la puissance la plus vendue est  150 chevaux. Dans une année ils peuvent vendre environ 30 tracteurs et environ 200 tracteurs tondeuses.

Australie 2015 12

En fin de journée nous sommes arrivés au ranch de Kate et Peter. Ils nous ont montré la maison de leurs ancêtres. Puis pour finir nous sommes montés dans le camion pour aller faire un tour afin de voir des wallabies et crocodiles.

Pour conclure nous avons passés une très bonne journée et fait beaucoup de rencontres merveilleuses avec des personnes très chaleureuses, ouverte et aussi très solidaires entres eux.

 

Jeudi 5 novembre 2015:

Australie 2015 17

Suite au feu de camp de la  veille dans le ranch, nous sommes partis chez les voisins de Kate et Peter, Nick et Terry, deux frères, responsables d'une exploitation et d'une entreprise agricole. Ils ont acheté l'exploitation il y a 15 ans, avec 1 200 vaches laitières et  10 salariés, ils ont arrêté cette production en 2011 car il y avait trop de concurrence et à cause de la baisse du prix du lait.

Actuellement leur exploitation comporte 800 hectares et il y a 3 personnes à travailler, ils produisent du maïs, des cacahuètes et des haricots, cela donne une rotation tous les 3 ans. Ils réalisent les travaux de semis en roues jumelées étroites pour réduire la compaction du sol et améliorer la traction.

Les plantations de cacahuètes produisent 7,5 t/ha, la tonne est vendue 7500$, ils effectuent 11 passages de traitements sur la totalité du cycle. Ils obtiennent des rendements élevés grâce à l'irrigation puisque l'exploitation irrigue 400 hectares. De plus,  ils utilisent le GPS RTK et Green Stare.

Les cochons sauvages, les émeus et les wallabies font des dégâts sur les cultures. Nous avons eu la chance de voir une  démonstration de piégeage de cochons sauvages.

Australie 2015 16  Australie 2015 18

Le déjeuner s'est déroulé en bordure de rivière avec Kate et Sam son fils. Kate et Sam nous ont conduits et faits explorer une partie de leurs 18 000 Ha en 4X4. Les animaux sont en totale liberté, les parcelles sont gigantesques, très boisées et avec du dénivelé.

En fin d'après-midi nous nous sommes initiés à la maitrise du fouet sous les conseils de Kate. Le claquement du  fouet permet de rassembler le troupeau et d'accélérer le rythme de marche du bétail.

Australie 2015 19             Australie 2015 20

Durant cette journée nous avons eu la chance de rencontrer des exploitants chaleureux, passionnés par leur métier, puis l'opportunité de pouvoir découvrir l'impressionnant ranch et la pratique et l'utilité du fouet.

 

Vendredi 6 novembre 2015:

En ce vendredi 06 novembre, nous nous sommes réveillés à 7h30 suivi de notre déjeuner Australien pour cette dernière matinée au ranch de Peter et Kate.

Kate nous a fait une petite démonstration de la traite des vaches à la main et nous a fait participer.

Ensuite Peter et Kate ont trié le cheptel selon leurs besoins, et nous ont fait participer à la fouille d'une vache pour voir si la vache était gestante. Nous avons pu constater qu'elle attendait un veau d'environ 3 à 4 mois. Pour terminer cette matinée au ranch nous avons assisté à la castration des veaux ainsi qu'au marquage au fer chaud du bétail.

Australie 2015 21 Australie 2015 22 Australie 2015 23

Ensuite nous sommes repartis en direction de Cairns et nous nous sommes arrêtés à la cascade de Millaa-Millaa où nous avons pu pique-niquer les casse-croutes préparés par Kate, et nous nous sommes baignés.

Australie 2015 25

Pour terminer cette journée nous sommes rentrés à l'hôtel à Cairns et sommes partis chacun dans une famille Australienne pour la nuit.

Australie 2015 24

Demain nous partirons à 5h30 du matin pour la barrière de corail, jusqu'à dimanche après-midi. Donc nous ne pourrons pas vous donner de nouvelles avant dimanche soir!

 

Samedi 7 et dimanche 8 novembre 2015:

Vendredi soir nous sommes arrivés à l'hôtel, où nous avons été pris en charge par des familles. Chaque élève est allé dans une famille différente afin de découvrir la vie Australienne. La plupart d'entre nous a trouvé cette expérience enrichissante. Beaucoup ont remarqué que les familles Australiennes profitaient des plaisirs simples de la vie. L'alimentation et le mode de vie ne ressemblent en aucun cas à la vie Française. Certains élèves ont essayé le didgeridoo, pour d'autres, ce fut une soirée barbecue avec échanges sur la  vie quotidienne.

Le samedi matin nous nous sommes rendus au port de Cairns pour aller admirer la barrière de corail. Un premier bateau nous a transportés sur un second bateau de plongée appelé le Kangaroo Explorer à trois heures de Cairns. Nous avons eu les consignes de sécurité et le personnel navigant nous a attribué nos chambres.

Australie 2015 28  Australie 2015 26 Australie 2015 27

A 13 h, nous avons tenté notre première plongée en tuba et palmes. Nous avons vu de magnifiques coraux et différentes espèces de poissons (Great barrier reef clownfish, Tree striped humbug, Chekerlound wrasse, Moorish idol ...) La deuxième plongée a eu lieu à 18 h. Certains se sont exercés à la plongée en bouteille qui s'est avérée assez difficile à maîtriser. Nous avons changé de site plusieurs fois, le paysage marin était de plus en plus magnifique, il y avait des dauphins, des tortues que nous avons pu approcher.

 Australie 2015 29 Australie 2015 30 

 Le soir des plongeurs expérimentés se sont jetés à l'eau. La nuit beaucoup de prédateur se dévoilent tel que des requins.

Dimanche matin, à 8 heures, après une nuit passée sur le bateau,  nous avons eu une série de plongées. A 14 h nous sommes partis du bateau de plongée en direction de Cairns. L'arrivée au port fut à 17 h.

Australie 2015 31

Ce week-end était splendide avec de magnifiques paysages et une chance inouïe de pouvoir observer la vie sous-marine.

 

Lundi 9 novembre 2015:

En ce lundi, nous nous sommes rendus dans la région de Mossman pour visiter une ferme de canne à sucre et de cacao. Gérard et Thérèse Puglisi représentent la 4ème génération d'agriculteurs dans l'exploitation familiale depuis 1924.

Australie 2015 32  Australie 2015 36

Ils possèdent 188 ha de cannes à sucre et 2 ha de cacao dont la production a commencé en 2006. Gérard nous a montré ses outils de semis et de récolte. Ensuite, nous sommes allés sur un chantier de récolte de la canne à sucre. Sur ce chantier, nous avons pu apercevoir plusieurs ravageurs dans les champs tels que les cochons sauvages mais aussi des rats.

Australie 2015 37

Cette production provient d'Amérique du Sud mais s'épanouit dans les régions équatoriales. Les arbres produisent au bout de 6 ans. Gérard et Thérèse possèdent 2 000 arbres. Chaque arbre produit au final environ 20 g de chocolat. Les arbres sont plantés tous les 2,50 m. Ces cultures mobilisent 4 personnes pour la récolte de mai à décembre ainsi que pour le semis.

Australie 2015 35 Australie 2015 34

L'après-midi, nous sommes allés à la Daintree Forest inscrite au patrimoine mondial de l'UNESCO depuis 1988. C'est donc dans ce lieu que nous passerons la nuit.

Australie 2015 33

Pour conclure, la production de canne à sucre nous a permis de découvrir d'autres matériels que nous n'utiliserons pas en France. Dans la forêt équatoriale, nous avons vu d'autres espèces d'arbres et de fougères différents de ceux présents dans nos forêts françaises.

 

Mardi 10 novembre 2015:

Ce matin, après avoir quitté le complexe  «  Crocodylus Village » où nous avons passé une agréable nuit dans la forêt tropicale malgré les créatures que nous avons pu découvrir au cours de la nuit, nous avons pris la route pour aller en direction du parc animalier « Wildlife Habitat ». Ce parc regroupe toutes les espèces d'animaux emblématiques de l'Australie. Au cours de cette visite commentée par Yann notre guide, nous avons appris qu'il y avait plusieurs espèces d'animaux qui sont en voie de disparition comme le Koala, le Casoar. Nous avons pu approcher des animaux tels que les Kangourous, les Wallabies, les canards du pacifiques, un émeu et d'autres espèces d'oiseaux.

Australie 2015 38  Australie 2015 39

Grâce à l'agence  « Small World Journey », qui a organisé nos visites sur Cairns et les alentours, nous avons participé à l'achat de 5 mètres carrés de forêt équatoriale qui s'étend le long des côtes entre la rivière Daintree et Cape Tribulation. En effet, ce petit morceau de terre restera un espace protégé et continuera à abriter les différentes espèces que nous avons vues dans le parc animalier.

Australie 2015 42

Australie 2015 43

Le déjeuner s'est déroulé dans un snack situé dans le parc. Lors du repas, nous étions entourés par différents oiseaux.

Australie 2015 40

En début d'après-midi, nous avons rejoint Link, un aborigène qui nous a initiés à la pratique de la pêche aux poissons et aux crabes. Le principe consiste à utiliser une lance faite en bambou et équipée d'une pointe en fer pour transpercer l'animal, il suffit de lancer et surtout bien viser car ce n'est pas facile . Nous avons longé la plage à la recherche de crabes et de poissons. Link a péché 2 poissons et nous, nous avons péché quelques crabes. Ensuite nous sommes allés chez lui pour goûter aux fruits de notre pêche, c'était un vrai régal. Il nous a aussi présenté quelques objets comme les carapaces de tortues, le museau d'un poisson scie, puis nous a donné une explication sur les plantes qui entourent la plage et avec lesquelles ils se nourrissent ou  se soignent.

Australie 2015 41

Nous sommes rentrés sur Cairns pour passer notre dernière nuit en Australie. C'est le capitaine Cook qui a découvert la partie Est de l'Australie en 1770. C'est lui qui a réalisé les premières cartes. La ville de Cairns était surnommée Trinity, cette ville était marécageuse cernée par la  Mangrove et fût aménagée pour devenir la ville agréable que nous connaissons aujourd'hui. Le tourisme domine l'économie de la ville.

Cependant  Cairns a toujours été attractive car les alentours sont riches en minerais, et les prospecteurs ont pu s'enrichir grâce à l'opale et l'or.

La vie aujourd'hui est relativement chère mais l'Australie ne ressent pas trop la crise économique, le taux de chômage reste très bas. (3 à 5 %)

Cette journée fût très intéressante, elle nous a permis d'améliorer nos connaissances sur les animaux sauvages de l'Australie et nous avons découvert la culture et les techniques de pêche des aborigènes utiles pour leur survie.

Nous avons profité au maximum de cette dernière journée de visite car demain, c'est avec regret que nous préparons notre grand départ pour la France.

 

Site développé pour Firefox - propulsé par e-majine - Installé par Pascal-Web